Les 7 priorités de l’opposition officielle

Les 7 priorités de l’opposition officielle

Lors de la rentrée au conseil de ville, à la suite des vacances d’été, j’ai présenté les 7 priorités sur lesquelles Longueuil Citoyen se penchera au cours des prochains mois. 1. L'environnement C'est sans surprise que le développement durable sera au centre de nos interventions durant les prochains mois. Même si Longueuil a officiellement reconnu l’urgence climatique, lorsque nous regardons notre bilan des derniers mois, je ne sens pas cette urgence. Alors faudra passer à la vitesse supérieure et que l'on rattrape les villes voisines qui se dotent de plans concrets et bien définis. Les municipalités peuvent avoir un impact sur 70% des GES émis dans l’atmosphère. Il est donc temps que l'on se mobilise et que l'on mette notre…
Lire la suite
Et vous la taxe à 50$?

Et vous la taxe à 50$?

Le 20 juin dernier, le Conseil de la Communauté métropolitaine de Montréal (CMM) a voté à la majorité des voix exprimées, soit 25 voix contre 1, un règlement visant à étendre la taxe de 50$ sur l’immatriculation des véhicules de promenade à l’ensemble des automobilistes de son territoire pour le financement du transport en commun. Seul le maire de Boucherville, Jean Martel, a inscrit sa dissidence lors du vote. Notez que les 800 000 propriétaires de véhicules de promenade des 16 municipalités de l'île de Montréal paient déjà cette taxe depuis 2011. En 2018, 35 millions $ ont été récoltés à Montréal via cette surtaxe. En étendant celle-ci à l’ensemble des 82 municipalités de la région métropolitaine de Montréal, la…
Lire la suite
Le jeu dans la rue

Le jeu dans la rue

À l’initiative de Longueuil Citoyen, le conseil municipal du 2 juillet a adopté le mandat que j’avais déposé le mois dernier pour la Commission du transport actif et de la circulation afin que la Ville de Longueuil envisage d’autoriser d’ici avril 2020 le jeu libre sur certains chemins publics. Une bonne nouvelle dans un contexte où plusieurs villes se sont dotées ces dernières années de projets pilote visant justement à encourager, sous certaines conditions, la pratique du jeu dans la rue. L’article 78 de la Loi sur l’autonomie municipale précise d’ailleurs qu’une « municipalité peut permettre, par règlement, le jeu libre sur un chemin public dont la gestion lui incombe ». Avant l’adoption de la Loi 122, les municipalités interdisaient…
Lire la suite