450-679-1616 |   longueuilcitoyen@outlook.com
Blogue

Notre bilan de mi-mandat

Notre bilan de mi-mandat

« L’opposition continuera de jouer son rôle » – Xavier Léger


Le chef de l’opposition, Xavier Léger, se dit satisfait du travail des élus de Longueuil Citoyen depuis l’élection du 5 novembre 2017 dans son bilan de mi-mandat. Ce dernier déplore cependant l’absence de leadership de la part de mairesse dans beaucoup de dossiers chers aux citoyens. Après deux ans, on se serait attendu de sa part à plus de proactivité et moins de délai.

Un répit pour les citoyens

Depuis deux ans, beaucoup d’engagements de Longueuil Citoyen ont trouvé leur place dans les dossiers prioritaires ainsi que pour les orientations budgétaires de notre Ville, notamment, le gel de taxe, l’agriculture urbaine, l’aménagement urbain avec le PPU du centre-ville et Longue-Rive et celui du quartier Vert urbain.

« Sur le taux de taxation, malgré les réserves maintes fois exprimées par la mairesse, les élus de Longueuil Citoyen ont livré la marchandise en offrant aux propriétaires d’immeubles résidentiels deux gels de taxe foncière consécutifs,», de mentionner Xavier Léger.

Pour ce dernier, la bonne performance économique du Québec et la vigueur du marché immobilier ont permis à la Ville de Longueuil de voir ses revenus augmenter, permettant du coup d’offrir un répit de taxes aux citoyens. « Nous savions que c’était possible et responsable de recommander un gel de taxes, et les faits nous ont donné raison, sans affecter substantiellement la qualité des services offerts aux citoyens, le niveau de soutien aux organismes communautaires et le développement économique de Longueuil. C’est certain qu’on peut toujours faire mieux. Mais il faut aussi respecter la capacité de payer des citoyens. »

Alors que la vigueur de l’économie québécoise continue de surprendre, la mairesse profitera-t-elle du prochain budget pour augmenter les taxes comme elle l’a laissée entendre en septembre dernier, le jour de l’adoption du Plan triennal d’investissement?

Parmi les autres réalisations de l’opposition, mentionnons :

  • Création d’une commission du développement social afin de prioriser les actions sur le territoire de Longueuil. (Décembre 2017)
  • Dépôt d’un mémoire sur l’agriculture urbaine. (20 mars 2018)
  • Mise en place des samedis citoyens. (Avril 2018)
  • Dépôt et adoption d’une résolution pour la tenue des Jeux Nord-Américains Policiers-Pompiers à Longueuil, du 14 au 18 août 2020. (Mai 2018)
  • Adoption d’un nouveau règlement sur les animaux, concernant spécifiquement les chiens dangereux et ceux de « type pitbull ». (Novembre 2018)
  • Dépôt et adoption de la Déclaration d’urgence climatique. (Novembre 2018)
  • Dépôt et adoption d’une motion demandant au gouvernement du Québec qu’il mette en place une stratégie ambitieuse et cohérente pour réduire le tabagisme et prévenir la consommation du cannabis. (Décembre 2018)
  • Dépôt et adoption d’une résolution sur l’interdiction définitive des bouteilles d’eau de plastique à usage unique dans les édifices municipaux. (Février 2019)
  • Exigé et obtenu de la mairesse qu’elle déclare une opération exceptionnelle et d’urgence de déglaçage des rues et trottoirs (Février 2019)
  • Dépôt et adoption d’un mandat à la commission de la circulation pour l’étude du jeu libre sur certains chemins publics avec des recommandations d’ici avril 2020. (Juillet 2019)
  • Proposition et adoption d’une consultation élargie sur le déneigement à Longueuil en 2020. (Septembre 2019)
  • Proposition et adoption d’une résolution déclarant Longueuil communauté bleue. (Octobre 2019)
  • Travail actif visant à obtenir un programme de compensation pour celles et ceux qui luttent contre l’agrile du frêne.

Des délais, encore des délais du côté de la mairesse

Pour le président de l’arrondissement du Vieux-Longueuil, Benoît L’Ecuyer, la controverse entourant la rémunération totale de la mairesse, qui à 240 444 $ par année est la politicienne la mieux payée au Québec, démontre le symptôme de sa déconnexion profonde face à la réalité vécue par les Longueuilloises et les Longueuillois.

« Une rémunération totale qu’elle refuse toujours de diminuer 7 mois après que la nouvelle fut rendue publique et malgré le dépôt de deux avis de proposition au Conseil lui demandant de plafonner sa rémunération. Je rencontre régulièrement des citoyens exaspérés, ceux-ci m’expriment leur colère et leur frustration chaque fois qu’ils ont l’occasion de le faire.», d’indiquer Benoît L’Ecuyer.

Également, nous ne pouvons passer sous silence son manque de sensibilité face aux citoyens lors du dépôt d’un avis de proposition en août qui visait à bonifier les heures de piscines et de pataugeoires durant la période estivale, de poursuivre le président de l’arrondissement du Vieux-Longueuil.

De son côté, le conseiller municipal du district Antoinette-Robidoux, Michel Lanctôt, déplore la multiplication des délais dans des projets qui sont chers aux citoyens. À titre d’exemple, l’adoption d’un programme destiné aux citoyens aux prises avec l’agrile du frêne. « Pourtant, en 2018 le Conseil a donné un mandat à la Commission de l’aménagement du territoire et du développement durable pour qu’il élabore et recommande au Conseil un programme d’aide aux citoyens. La recommandation de la Commission a été faite en décembre 2018. Depuis ce temps, plus rien ! De plus, l’allongement du délai pour l’adoption de la résolution sur la Communauté bleue, qui a pris 8 mois pour revenir au Conseil après avoir été recommandé par la Commission, est totalement inacceptable. »

Michel Lanctôt ajoute que l’absence de suivis dans les priorités qu’elle a elle-même définit est tout simplement désolant. « Qui se souvient encore que la transparence figurait parmi ses priorités en début d’année. En cette matière, force de constater que sur plusieurs dossiers comme le marché public, l’agrile du frêne ou l’Église St.-Mark, Il y a encore loin de la coupe aux lèvres. »

Une opposition officielle plus pertinente que jamais

Depuis deux ans, les élus de Longueuil Citoyen agissent de manière responsable en proposant des solutions concrètes au bénéfice des citoyens. Pour le chef de l’opposition, « les événements vécus ces derniers mois n’ont pas affectés notre capacité d’agir concrètement pour les citoyens, de faire valoir leurs intérêts, de jouer notre rôle de surveillance et de proposer des solutions pour faire grandir la Ville de Longueuil. Maintenant minoritaire au Conseil et dans les commissions, notre travail comme opposition officielle est plus pertinent que jamais », de conclure Xavier Léger.